Chiffre du mois de décembre 2019: 35 %

C’est la diminution en valeur des importations de livres en Suisse pour la période 2008-2018, telle qu’elle ressort du communiqué de presse de l’Administration fédérale des douanes !
–35% en valeur et –28% en volume cela paraît énorme et on voit mal comment nos librairies auraient pu résister à une telle récession. En l’absence de statistiques fiables sur le marché romand (c’est un chantier que nous avons en cours), on ne peut que dresser des pistes d’analyse, dans le désordre, pour comprendre que ces statistiques ne traduisent pas uniquement la baisse du prix des livres:
  • Ces chiffres reflètent les importations de livres dans la Suisse entière, la Suisse romande y représente entre 20 et 25%, et les situations peuvent être très contrastées d’un marché à l’autre.
  • Ils traduisent la montée en puissance d’Amazon et d’autres plate-formes de ventes sur Internet (nos confrères alémaniques estiment la vente en ligne à près de 30%).
  • Ils rappellent que les mètres linéaires dédiés aux livres dans les grandes surfaces (Migros, Coop, Manor) et leurs opérations de promotion sont en très net recul.
  • Une autre explication peur se trouver dans le marché des manuels, qui en Suisse romande était principalement aux mains d’éditeurs français et qui depuis une quinzaine d’année est le fait des départements cantonaux d’instruction publique et de la CIIP qui ont notamment produit les manuels en maths, en géographie, en histoire, et bientôt en français.

https://www.newsd.admin.ch/newsd/message/attachments/59405.pdf