La Suisse, hôte d’honneur

Un groupe de travail s’est emparé du projet

Il comprend : Mmes Caroline Coutau, Editions Zoé et présidente de LIVRESUISSE, Francine Bouchet, Editions La Joie de Lire, Véronique Rossier, librairie Nouvelles pages et présidente des libraires, Myriam Lang, SBVV MM. Hadi Barkat, Editions Helvetiq et président des éditeurs, Stéphane Fretz, Art&Fiction, et Olivier Babel, secrétaire général de LIVRESUISSE. Afin de définir la forme de notre participation, dans une dimension «gesamtschweizerisch» qui puisse valoriser toute la richesse et la diversité de la création littéraire et de la production éditoriale suisses, le groupe a réfléchi à un thème porteur avant de lancer un appel à projets auprès de 4 agences : Oxyde Design et Plates-bandes à Lausanne, onlab à Genève et Piertzovanis-Toews à Bâle.

Le thème retenu : Montagne de livres, montagne des possibles

La Suisse est d’abord un paysage, on n’échappe pas à sa présence, il est fortement lié à l’identité du pays. La montagne en est l’élément constitutif et évoque notamment les notions de sauvegarde de la nature, de contemplation, de voyage. Source d’inspiration et carrefour multiculturel, ce paysage a de tout temps été une terre d’accueil pour les écrivains, les traductions très vite y ont essaimé.

Le projet choisi

Réuni le 27 novembre 2019 dans les bureaux de LIVRESUISSE, le groupe de travail a choisi dans une quasi-unanimité le projet de l’agence Piertzovanis-Toews à Bâle (https://www.ptarch.ch)

Il s’agit d’un jeune bureau d’architectes basé à Bâle. Formés à Karlsruhe et à l’ETH-Zurich, Ioannis Piertzova­nis et Heinrich Toewsont acquis plusieurs années d’expérience en tant que chefs de projet dans des bureaux suisses renommés, avant de fonder leur propre bureau. Très vite ils ont remporté leurs premiers concours : un immeuble d’appartements à Grellingen, un restaurant à Bâle ou encore la transformation d’un grand bâtiment industriel à Münschenstein. Les deux architectes s’intéressent également aux questions sociales et artistiques. Dans le cloître de la cathédrale de Bâle, par exemple, ils ont conçu et réalisé un dispositif critique de boîtes au travers desquelles on regarde, ceci dans le cadre du 1000eanniversaire de la cathédrale et en collaboration avec Dirk Schulz. En outre, Ioannis et Heinrich ont organisé ces dernières années Hardspace, un événement culturel qui prend place dans un hall industriel à Bâle.

La présence des littératures suisses à la Foire et la place déterminante du paysage dans la vie et l’imaginaire des Suisses se matérialiseront par la conception et la réalisation du stand, confiée à cette agence. Glaciers évoqués par un sol réfléchissant, sommet dessiné par un vaste textile surplombant l’espace ouvert de tous côtés, monticules de livres en bois permettant de s’y arrêter et d’y consulter les livres exposés : le projet ainsi conçu est tout à la fois original et spectaculaire, il est ouvert de tous côtés et favorise la circulation et la consultation, et répond aussi aux préoccupations environnementales : le livre en est tout à la fois l’objet et le centre, la structure et le contenu.

En termes de graphisme, par souci de cohérence avec la ligne graphique de LIVRESUISSE, le mandat sera confié UltraStudio pour décliner et adapter notre logo à la signalétique et aux différents supports.