LIBER

BON-LIBER

Un projet de relance de la chaîne du livre à l’échelle nationale

Lancement de la campagne: le jeudi 28 octobre 2021 

Les éditeurs et les librairies ont été écartés du dispositif de soutien aux institutions et acteurs culturels mis en place par l’OFC alors que ce statut leur est reconnu. Les conséquences du COVID-19 ont mis fortement à mal un réseau dense de petites structures aux marges infimes, qui sont garantes de la diversité éditoriale et de la promotion de la création littéraire en Suisse. On observe chez nos voisins (France, Belgique, Autriche, Italie ou encore au Québec) la mise en place de mesures de soutien à toute la chaîne du livre. Les associations professionnelles du livre et des auteurs en Suisse (LIVRESUISSE, SBVV, SWIPS, ALESI et A*ds) ont élaboré et s’apprêtent à lancer un ambitieux plan de relance à l’échelle nationale.

 

Concept : émission d’une «monnaie-livres» dans le cadre d’une campagne de financement participatif. La valeur des bons est augmentée de 40% grâce à une levée de fonds préalables auprès d’institutions publiques et privés.

 Descriptif

Par une large campagne de promotion en Suisse, sur les réseaux sociaux, dans les librairies, dans les médias, le projet consiste à proposer au public d’acheter des bons dont la valeur est augmentée par le financement de la confédération, des cantons, des villes, et d’autres institutions privées (fondations et entreprises).

Ces bons sont destinés au grand public et seront valides dans quelque 400 librairies à l’achat de tous les livres. Ces bons seront valables durant 5 ans après leur émission. Afin que le projet soutienne l’ensemble de la chaîne du livre, un volet consiste en la constitution d’un fonds de soutien aux éditeurs et aux auteurs.

Pour que l’utilisation des LIBER favorise au maximum la production éditoriale suisse, les librairies s’engagent à mettre en avant de manière attractive les livres suisses et d’auteurs suisses : une signalétique est conçue et envoyée à toutes les librairies participantes.

 

Avantages

– l’encouragement à la lecture

– un seul soutien, une multitude de bénéficiaires (auteurs, libraires, éditeurs…)

– un gain pour le donateur très important, et donc attractif

– une mise en avant durable de la production éditoriale et des auteurs suisses

– une forte communication doublée d’une grande visibilité fait parler du livre et de ses acteurs

– la mobilisation des acteurs et de leurs réseaux leur bénéficie directement
Bientôt plus d’informations !